Le maire élu d’Inatès a fait des révelations inquiétantes.

» Dans certains villages de la commune rurale d’Inatès, département d’Ayerou, région de Tillabéry, les populations paient les impôts aux djihadistes qui circulent librement dans cette localité non loin de la frontière avec le Mali ».

Toujours selon le maire cette situation a provoqué un déplacement massif de personnes vers le sud de la commune notamment à Tchinagar, Tarhabout et Tchissouhagh ».

Et le maire de Inatès de préciser que :  » cette zone de la commune d’Inatès n’est pas couverte par le corridor de sécurité c’est pourquoi il n’y a pas jusque-là d’assistance humanitaire ».

Selon une source bien informée environ 2.600 personnes ayant fui leurs campements ont véritablement besoin d’aide. Il faut aussi retenir que plus de 800 enfants notamment ceux des écoles primaires ont abandonné les bancs pour des horizons plus quiets.

 

Source.

 

Catégories : Terrorisme

0 commentaire

Laisser un commentaire