Langue

Les Touaregs ont comme langues maternelles les langues touarègues. Un cluster dialectal, appartenant à la branche berbère de la famille afro-asiatique. Le Touareg est connu sous le nom de Tamasheq par les Touaregs occidentaux au Mali, comme Tamahaq parmi les Touaregs algériens et libyens, et Tamajeq dans les régions Azawagh et Aïr au Niger.

Le missionnaire français Charles de Foucauld a compilé un dictionnaire du Touareg.

Pour Adolphe Hanoteau, le terme par lequel les Touaregs dénomment leur écriture « tifinagh », proviendrait d’après lui de la même racine phonétique que le terme désignant phéniciens/puniques. Néanmoins, l’étymologie du terme peut probablement être d’origine berbère, comme le défend J. G. Février : « …faut-il supposer que les Numides auraient demandé aux Carthaginois seulement l’idée d’un alphabet consonantique, mais auraient emprunté ailleurs ou forgé les signes eux-mêmes ? ». 

Quelques sources tendent à expliquer que le mot « Tifinagh » viendrait du verbe berbère « Fnagh » qui veut dire « J’ai dessiné »

Selon une hypothèse assez répandue, le terme est composé des mots berbères tifin qui signifie « trouvaille » ou « découverte » et de nagh, adjectif possessif qui signifie « notre »

Le tifinagh.

Le tifinagh (ⵜⴼⵏⵗ ou ⵜⵉⴼⵉⵏⴰⵗ, Alphabet berbère latin : Tifinaɣ) est l’écriture utilisée par les Berbères en Afrique du Nord pour écrire leur langue, le tamazight. Tombée en désuétude depuis l’Antiquité pour les langues berbères du Nord, elle fut cependant conservée dans l’aire linguistique touarègue (Sahara algérien, malien, libyen et nigérien) jusqu’au début du xxe siècle avant d’être réintroduite par les militants berbéristes de l’Académie berbère. 

Aujourd’hui, le tifinagh a été adopté par le Royaume du Maroc comme alphabet de l’amazigh, langue officielle du pays depuis 2011 (le tifinagh s’est généralisé et s’affiche partout : institutions, rues, entreprises, télévision, produits de consommation, médicaments, etc.). 

L’Algérie, qui a officialisé l’amazigh en 2016, hésite entre le tifinagh et l’alphabet latin. Cet alphabet, aussi appelé alphabet libyque, a subi des variations depuis son origine jusqu’à nos jours. Il existe de nos jours un néo-Tifinagh dérivé de cette écriture.

By: Wikipedia